Magazines 2020 Nov - Dec Comment rendre votre église plus verte

Comment rendre votre église plus verte

09 November 2020 By Karri Munn-Venn

Citizens for Public Justice nous aide à parcourir nos églises pour les rendre plus respectueuses de l'environnement

Traduit par François Godbout.

Le verdissement des églises est un excellent point de départ pour mieux aimer la création. Apporter des changements pour réduire les polluants qui sont nocifs pour la santé humaine et l'environnement a l'avantage supplémentaire d'injecter de l'argent dans l'économie locale tout en permettant à l'église d'économiser de l'argent à plus long terme.

En tant que pratiquants, qui se rendent dans des bâtiments - alimentés par l'électricité et d'autres formes d'énergie - souvent pour manger ensemble, il est clair que nous avons un rôle à jouer dans la réduction des émissions.

Les émissions de gaz à effet de serre proviennent de six grands domaines d’activités, selon www.DrawDown.org  :

  • 25 % - production d'électricité
  • 24 % - alimentation, agriculture et utilisation des terres
  • 21 % - industrie
  • 14 % - transport
  • 6 % - bâtiments
  • 10 % - autres émissions liées à l'énergie

Heureusement, il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire.

1 – Quelques simples mesures pour devenir plus vert

Il y a des choses faciles et peu coûteuses que vous pouvez faire pour commencer à réduire l'empreinte écologique de votre église.

→ Décidez d'utiliser moins de chaleur de fournaise et d'air climatisé.  Faites savoir aux gens qu'ils doivent porter des pulls en hiver et des vêtements plus légers en été.

→ Encouragez-vous mutuellement à éteindre les lumières lorsqu'une pièce n'est pas utilisée. Installez des ampoules LED à faible consommation d'énergie - qui utilisent une fraction de l'énergie requise par les ampoules à incandescence. Installez un thermostat programmable et gardez l'église relativement fraîche/chaude (selon la saison).

→ Éliminez les plastiques à usage unique lors des événements de fraternisation. Optez plutôt pour de la vraie vaisselle et des couverts. Étendez cette philosophie de réduction des déchets à d'autres domaines de l'approvisionnement de l'église. Posez la question suivante : « Est-ce vraiment nécessaire? » Si oui, achetez des fournitures en vrac pour réduire les emballages et les coûts inutiles.

→ Veillez à ce que les poubelles et les bacs de recyclage et de compostage soient accessibles et que les gens sachent ce qui va où. Vérifiez les directives locales en matière de gestion des déchets et informez les fidèles lorsque les règles changent.

→ Nettoyez les fenêtres pour laisser entrer plus de lumière naturelle. Appliquez un joint d'étanchéité pour isoler les fenêtres pendant l'hiver. Calfeutrez les petites ouvertures autour des fenêtres et des portes. Fermez les bouches de chauffage dans les pièces non utilisées.

→ Réglez et maintenez votre réfrigérateur, votre congélateur et votre chauffe-eau à des températures d'efficacité optimale. Veillez à ce que les lave-vaisselle soient pleins. Éteignez et débranchez les petits appareils électroménagers et électroniques lorsqu'ils ne sont pas utilisés.

Établissez une liste de fidèles qui ont les compétences et l'envie d'entreprendre des réparations dans l'église. Réparer les choses qui sont brisées peut améliorer l'efficacité, économiser de l'argent et réduire le gaspillage.

2 – Quelques mesures intermédiaires pour réduire les émissions des églises

Cette prochaine série d'options est plus complexe et nécessite plus de temps et d'argent, mais elle améliorera également votre impact.

Envisagez l'efficacité en matière de protection de l'environnement

Pour amplifier l'impact d'un régime de chauffage/refroidissement plus modéré dans l'église, investissez dans l'efficacité énergétique.

Isolez et étanchéifiez le bâtiment. Isolez tous les tuyaux et conduits. Améliorez l'isolation des murs et des greniers. Améliorez les fenêtres, les portes et les joints d'étanchéité autour d'elles.

Installez des détecteurs de mouvement ou des minuteries sur les lumières, en particulier dans les salles de bain et les éclairages extérieurs qui ne sont utilisés qu'occasionnellement ou pour de courtes périodes.

Lorsque de vieux appareils tombent en panne, optez pour des modèles à faible consommation d'énergie. Investissez dans un système de chauffage à eau éconergétique.

Envisagez d'utiliser des moyens de transport à propulsion humaine

Le va-et-vient des activités de l'église est un élément important de l'empreinte carbone de la communauté. Aidez les gens à réduire plus facilement les émissions liées à leurs déplacements.

Installez des supports à vélo près des entrées les plus fréquentées.

Partagez des informations sur les lignes de bus locales dans le bulletin et sur votre site web, et encouragez le covoiturage.

Soulignez la valeur psychologique de la marche, du vélo et des activités de plein air avec d'autres personnes. Conduire moins est l'un des plus grands changements personnels que les Canadiens peuvent apporter pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, sans parler des avantages que procurent l'amélioration de la qualité de l'air et la réduction du trafic.

3 – Quelques mesures majeures à forts impacts

Si vous avez déjà pris toutes les mesures prévues ici, vous êtes peut-être prêt pour des solutions plus ambitieuses qui nécessitent la recherche d'un consensus et la collecte de fonds, mais qui apporteront de sérieux avantages environnementaux et économiques à long terme.

Explorez les sources d'énergie alternatives pour l'électricité et le chauffage. Il s'agit d'un domaine qui nécessitera des dépenses importantes, mais qui sera rentable à long terme. Votre bâtiment est-il adapté à l'installation de panneaux solaires, d'une petite éolienne ou d'une installation géothermique ? Avez-vous accès à l'énergie verte par le biais du réseau local?

Mettez les considérations environnementales au premier plan, surtout lorsque vous prévoyez de construire un nouveau bâtiment ou de modifier des infrastructures importantes. Les rénovations peuvent parfois être coûteuses et peu pratiques. Si des changements majeurs sont prévus - comme la construction d'une nouvelle église ou une rénovation importante - c'est l'occasion de mettre en œuvre des mesures d'église verte dès le départ, en les intégrant au fonctionnement de l'église plutôt qu'en les ajoutant.

Examinez les investissements de l'église. La façon dont nous dépensons notre argent reflète ce à quoi nous attachons de l'importance. Sachant que la prospection et l'exploitation des combustibles fossiles sont la principale cause des émissions de gaz à effet de serre au Canada, il est important de détourner nos investissements de ce secteur. Examinez sérieusement la possibilité de transférer les ressources de votre église vers des investissements qui nous propulsent vers le type de monde que nous voulons créer. 

4 - Plaider pour le changement

Il est très utile de se rassembler en tant que communauté pour apporter des changements visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. De tels changements nous aident, en tant qu'êtres humains, à nous préparer psychologiquement à la transition plus large, à l'échelle du système, que les défis actuels exigent. Le réchauffement de la planète se produit à une échelle qui nécessite des ajustements profonds au niveau de la société et de l'économie, qui seront réalisés au mieux par des réglementations et des incitations à la transition vers une économie verte. Une partie de notre responsabilité, en tant que croyants, est de nous engager dans la défense de la création, en pressant nos dirigeants gouvernementaux de procéder à des changements qui nous aideront à guérir nos espaces naturels et à faire face au changement climatique.

Karri Munn-Venn, d'Ottawa, est analyste politique principale chez Citizens for Public Justice (www.CPJ.ca), une organisation nationale de politique publique basée sur la foi.

Related Articles